Une question ? Contactez-nous au 05 35 54 98 34*

Quelles sont les obligations vis-à-vis des allergènes ?

 

Les restaurateurs doivent indiquer la présence d’allergènes par écrit (en sous titre des menus comme il existe déjà la mention des ingrédients sur les cartes des restaurants exotiques par exemple), les boulangers, charcutiers, sur les piqueprix, les traiteurs sur leur catalogue de commande etc...

Cette mesure s’adresse également à la vente à emporter (type camion pizza, kebab), aux denrées proposées par les petits producteurs sur les marchés.

 

Que dit le décret n° 2015-447 relatif à l'information des consommateurs sur les allergènes et les denrées alimentaires non préemballées ?

 

Le décret no 2015-447 du 17 avril 2015 relatif à l’information des consommateurs sur les allergènes et les denrées alimentaires non préemballées dit que « L’information de la présence d’un allergène est indiquée sur la denrée elle-même ou à proximité de celle-ci de façon qu’il n’existe aucune incertitude quant à la denrée à laquelle elle se rapporte, lorsqu’une denrée alimentaire est présentée non préemballée sur les lieux de vente au consommateur final et aux collectivités ou emballée sur les lieux de vente à la demande du consommateur, ou préemballée en vue de sa vente immédiate.

Dans les lieux où sont proposés des repas à consommer sur place, sont portés à la connaissance du consommateur, sous forme écrite, de façon lisible et visible des lieux où est admis le public.

Soit l’information allergène elle-même ; soit les modalités selon lesquelles l’information allergène est tenue à sa disposition. Dans ce dernier cas, le consommateur est mis en mesure d’accéder directement et librement à l’information allergène, disponible sous forme écrite.

 

Depuis quand le décret sur l'information des consommateurs sur les allergènes est-il applicable ?

 

Le décret est paru le 19 avril 2015 au Journal Officiel et est applicable à compter du 1er juillet 2015.

 

Le décret sur les Allergènes aide et sécurise qui ?

 

Toutes les personnes allergiques qui ne pouvaient pas consommer de denrées non préemballées sans risquer de faire un choc allergique. En effet, l’information orale n’était pas suffisante pour apporter une information sécuritaire pour le consommateur.

 

Qui doit appliquer ce décret sur l'information des consommateurs sur les allergènes ?

 

Tous les professionnels des métiers de bouche sont concernés : boulangers, pâtissiers, charcutiers, traiteurs, restaurateurs, mais aussi cantines, services à la coupe des grandes surfaces, chambres d’hôtes (bed & breakfast), repas associatifs, marchés de pays, camions de nourriture à emporter, ... la liste est longue et non exhaustive. Tout ce qui entre dans le cadre de l’offre ou de la vente de nourriture devra mentionner la présence des 14 allergènes à déclaration obligatoire (liste ADO) qui sont déjà indiqués sur tous les produits emballés.

Seules les structures proposant une restauration « subie », telle que les plateaux repas de centres hospitaliers ou la livraison de repas à domicile des personnes âgés, seront exemptées de cette démarche d’information obligatoire, les régimes d’éviction étant traités en amont.

 

Qu’est-ce que la liste des Allergènes à déclaration obligatoire ?

 

Il s’agit de la liste des 14 AllergènesDéclaration Obligatoire (ADO) Cf annexe II du règlement UE n° 1169/2011.

  1. Céréales contenant du gluten (à savoir blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut ou leurs souches hybridées) et produits à base de ces céréales
  2. Crustacés et produits à base de crustacés
  3. Oeufs et produits à base d’oeufs
  4. Poissons et produits à base de poissons
  5. Arachide et produits à base d’arachide
  6. Soja et produits à base de soja
  7. Lait et produits à base de lait de vache (y compris le lactose)
  8. Fruits à coque, à savoir amandes, noisettes, noix, noix de cajou, noix de pécan, noix du Brésil, pistaches, noix de Macadamia et noix du Queensland et produits à base de ces fruits
  9. Céleri et produits à base de céleri
  10. Moutarde et produits à base de moutarde
  11. Graines de sésame et produits à base de graines de sésame
  12. Anhydride sulfureux et sul tes en concentration de plus de 10 mg par kg ou 10 mg par litre
  13. Lupin et produits à base de lupin
  14. Mollusques et produits à base de mollusques

 

Comment faire diminuer les risques des Allergènes ?

 

Déclarer les allergènes présents dans les plats et denrées alimentaires non pré-emballées.

Cela nécessite une connaissance approfondie de tous les ingrédients utilisés (la traçabilité assurée grâce à Check-traça garantie vos données).

Si nécessaire, envisagez de cuisiner à partir de recettes pré-établies et de ne pas dévier des allergènes mentionnés dans le menu ou dans le plan de menu en cours.

 

La souplesse dans le choix des fournisseurs peut se voir réduite.

En effet, le produit 1 ne contient pas nécessairement les mêmes allergènes que le produit 2, bien que dans les deux cas il s’agisse d’une « charcuterie à base de volaille ».

  • Minimiser la contamination croisée avec des allergènes.
  • Nettoyage, rangement séparé, et service.
Source officielle :
Source officielle :

 

Source offciielles : Décret no 2015-447 du 17 avril 2015 - https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030491684&categorieLien=id